En ces temps de bonnes résolutions, encore une fois, après une sérieuse pause qualité, je reprends le fil de ce blog, abandonné depuis des mois (on peut même parler d’années, en l’occurrence).

Depuis le dernier post, nous avons changé de vie à l’envers, pour nous retrouver à quelques détails professionnels près, dans la situation ex-ante le départ pour la Black City.

Nous renouons avec le froid, la grisaille et la pluie, mais également avec la vente libre de cochon et d’alcool.

Nous avons replongé dans les commémorations au monument aux Morts, les fêtes de fin d’année, et hier, la galette des Rois : une grande première pour Eléonore, qui avait 6 mois lors de sa dernière Epiphanie en France, et l’évocation d’une lointain souvenir pour Lulu.

Pour cette introduction à la coutume, ce fut Eléonore la gagnante : Les fèves des deux galettes (une brioche et une frangipane, pour contenter tout le monde) lui échurent.

1204

1199